Un geste grandiose procure une grande victoire à Lemay + Angela Silver + SNC-Lavalin

Nouvelles September 7, 2018

Une conception de haut niveau pour la place des Montréalaises remporte les honneurs au Concours international d'architecture de paysage pluridisciplinaire

L’équipe de collaborateurs composée de Lemay, chef de file international en conception, de l’artiste interdisciplinaire Angela Silver et de SNC-Lavalin est la fière lauréate du concours international et anonyme d’architecture de paysage pluridisciplinaire de la Ville de Montréal pour l'aménagement de la place des Montréalaises, un vaste espace public situé aux abords de la station de métro Champ-de-Mars pour commémorer les accomplissements de 21 femmes qui ont fait l’histoire de la métropole.

Place des Montréalaises

 

La proposition de Lemay se distingue par son plan incliné qui relie le dessous et le dessus de la Ville. Un geste grandiose qui établit un dialogue avec le paysage et les institutions monumentales que sont le célèbre Champ-de-Mars, le tout nouveau Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM), l'hôtel de ville de Montréal et le palais de justice municipal, entre autres éléments environnants.

Cette pièce architecturale suspendue devient un pré fleuri flottant, doublé de larges marches d’escalier sur lesquelles sont inscrits les noms de 21 Montréalaises de renom.

Il en résulte un espace intime, évocateur et accessible à tous. Le pré lui-même constitue un énorme bouquet fleuri composé de 21 variétés de plantes qui offriront une floraison en constante évolution, au gré des saisons, à l’image des femmes ayant marqué l’histoire de Montréal.

« Ce plan incliné revêt une double importance, car il permet de réparer cette cicatrice laissée par l'autoroute Ville-Marie depuis sa construction », a déclaré Lyndsay Daudier, membre du jury de sélection et du Conseil des Montréalaises, en faisant allusion à la voie de circulation séparant, depuis plusieurs décennies, le Vieux-Montréal du centre-ville. Le nouvel espace public prendra forme sur ce tronçon d’autoroute récemment recouvert, sur lequel reposera le plan incliné. Ainsi ce nouveau passage sécuritaire pour les piétons permettra de circuler entre le Vieux-Port et le centre-ville en traversant une suite de lieux publics importants.

Place des Montréalaises

Le tout « permet de raccorder le centre-ville à la Cité administrative de la ville » selon Lyndsay Daudier.

Cette réunification tant attendue est conforme au plan directeur primé de la Cité administrative du Vieux-Montréal, située au sud du site, et en concordance avec le réaménagement récent de la place Vauquelin qui constitue la première phase de ce plan. Incidemment, ces deux initiatives de la ville de Montréal sont des projets signés Lemay.

« Lemay a atteint un niveau supérieur d'excellence en matière de conception en remportant ce concours de design anonyme, ouvert et international », a déclaré Andrew King, associé principal - conception chez Lemay.l.

« Il s’agit d’un projet véritablement transdisciplinaire où toutes les disciplines impliquées se sont réunies dès le début » a-t-il ajouté, en faisant référence au fruit de l’étroite collaboration entre les disciplines d’architecture de paysage, d’architecture et d’art, auxquelles se sont adjoints SNC-Lavalin, qui détient une connaissance approfondie du projet de recouvrement de l’autoroute Ville-Marie, ainsi que la firme ELEMA Experts-Conseils.

L’architecte paysagiste Patricia Lussier, associée et directrice conception chez Lemay, a déclaré que l’équipe transdisciplinaire « avait conçu l’espace public comme un canevas multifonctionnel afin que tous les Montréalais puissent se l’approprier ».

À titre d’exemple, « l’escaliers offre aux utilisateurs la possibilité de s'asseoir avec des femmes qui font l’objet d’une commémoration » a-t-elle déclaré en référence aux noms des femmes gravés sur les contremarches de l'escalier intégré à l’espace, formant ainsi des sièges accueillants pour les visiteurs du site.

Place des Montréalaises

 

De plus, selon l’artiste Angela Silver, responsable de la composante commémorative, « l’hommage fait aux 21 femmes est imprégné dans l’ensemble du site, de leurs noms inscrits physiquement sur les marches jusqu’aux objets architecturaux évocateurs de souvenirs, ou de la séquence d’ascension commémorative aux 21 variétés de plantes dans le pré ».

Les visiteurs qui déambuleront sur la place des Montréalaises découvriront également quatre lieux distincts situés aux quatre coins de la place. On retrouvera d’abord un amphithéâtre urbain le long de la rue Saint-Antoine tandis qu’une esplanade multifonctionnelle se déploiera tout le long de l’avenue Hôtel-de-Ville. Sur l’avenue Viger, c’est une forêt d’arbres emblématiques du Mont-Royal qui servira d’entrée aux piétons pour rejoindre la station de métro du Champ-de-Mars et son célèbre vitrail, œuvre de Marcelle Ferron. Enfin, un grand axe urbain reliera la rue Gosford et la rue Sanguinet devant le Centre de recherche du CHUM.

Bref, la conception de la place des Montréalaises sera soigneusement tissée dans le maillage urbain et monumental de la métropole puisque chaque détail réfléchi incarnera l'importance des femmes dans l'histoire de la ville de Montréal.

Cliquez ici pour voir la vidéo produite par la ville de Montréal.

 

Équipe de projet :

 

LEMAY

Patricia Lussier

Andrew King

Lucie St-Pierre

Jeffrey Ma

Alexis Légaré

Jean-Philippe Di Marco

Théodore Oyama

Virginie Roy-Mazoyer

Eric St-Pierre

Réne Perreault

Felix Bédard

Isabelle Hébert

Jasper Silver-King

Martine Legault

Marie Desnoyers

 

 

ARTISTE

Angela Silver

 

SNC-LAVALIN

Sevak Dermidjian

Samir Gouider

Adrian Bara

Alexandre Cloutier

 

CONSULTANTS

 

ELEMA EXPERTS-CONSEILS

Félix Bédard

André Bahous

 

OMBRAGES

Gilles Arpin

 

GIRARD-HÉBERT

Pierre Girard

Étiquettes